Une Maison née 

 d'un Savoir-Faire 

 Artisanal 

LE GÉNIE DE SON FONDATEUR

Maison artisanale depuis 1977, née de l’énergie créative du chocolatier visionnaire Robert Linxe, La Maison du Chocolat perpétue aujourd’hui le génie de son fondateur.

Il y a plus de 40 ans, à Paris, ce « sorcier de la ganache » a été le premier à exprimer autrement le chocolat dans toute la subtilité de ses arômes,libéré en son temps de ses excès de sucre et de crème.  Spontané et intuitif, cet explorateur du goût a inspiré toute une génération de grands chefs chocolatiers après lui.

35 chocolatiers emmenés par un chef créateur

Nicolas Cloiseau, chef de La Maison du Chocolat, Meilleur Ouvrier de France, 24 ans de maison

Chef créateur, Nicolas est l’interprète talentueux de La Maison du Chocolat dont il connaît les moindres secrets. Entré il y a plus de vingt ans auprès de Robert Linxe, il n’en est jamais ressorti. Ses libertés signent l’esprit de toutes les créations de la Maison depuis 2012. Amour, art et technicité, c’est ainsi qu’il qualifie sa relation au chocolat. Une matière comme nulle autre qu’il convoque d’un geste tant leurs destins sont intimement liés. Il travaille et imagine le chocolat de demain, soucieux du moindre détail, ses maîtres mots sont perfection et minutie.

Son chocolat préféré ? Le chocolat Noir de Cassis

Nicolas Decorde, responsable des intérieurs, 26 ans de maison

Nicolas est en charge de la fabrication des intérieurs des chocolats. C’est à lui (et son équipe) que revient le mélange parfait de la crème, du beurre et des crus de chocolats. A lui la texture parfaite. Les quelques 30 recettes de pralinés et ganaches n’ont aucun secret pour lui. Assembler, mélanger, étaler et lisser manuellement sur les marbres, tous les intérieurs sont le fruit d’attention et de minutie. Des gestes mille fois répétés, chaque jour depuis 26 ans avec la même concentration. 

Son chocolat préféré ? Le Quito

Cyril Rolland, responsable du détaillage, 23 ans de maison

Cyril est en charge du « détaillage » des chocolats. Ses coéquipiers et lui-même détaillent à la main les plaques de ganaches et de pralinés en bonbons de chocolat à l’aide de véritables cordes de guitare. D’où leur surnom de « musiciens du chocolat ». Cette étape clef dans la réalisation d’un chocolat nécessite technicité, précision et une attention toute particulière pour mener ce ballet de gestes synchronisés.

Son chocolat préféré ? Le bâtonnet Gourmandise crêpe dentelle

Maxime Lecourtier, responsable des pesées, 16 ans de maison

Maxime est en charge des pesées des recettes de ganaches et pralinés. Concentration et précision sont les maitres mots à ce poste, c’est ici que commencent toutes nos recettes. Chaque ingrédient est pesé au gramme près avant la fabrication de nos bonbons de chocolat. Nulle place à l’approximation ou l’interprétation, de cette première étape dépendent toutes les suivantes. Le goût est affaire de grande rigueur et de respect scrupuleux des recettes.

Son chocolat préféré ? Le Quito

Vanthong Venevongsa, opératrice enrobage, 25 ans de maison

Vanthong travaille à l’enrobage des chocolats et à leur décor. C’est ici que les intérieurs de chocolat et praliné sont enrobés d’une fine couche de chocolat noir ou lait appelée « couverture ». Ils sont ensuite décorés, un à un, à la main, à l’aide d’une fourchette ou d’un cornet. Ce décor « signe » chaque chocolat individuellement pour mieux être reconnu dans un coffret. Une étape très manuelle qui nécessite une minutie toute particulière propre au savoir-faire qu’elle maîtrise.

Son chocolat préféré ? Le Bohème et le Sylvia, impossible de choisir.

Nicolas Lebon, responsable d’équipe pâtisserie, 15 ans de maison

Nicolas est en charge de l’équipe pâtisserie. Avec Alex, il coordonne la fabrication des entremets, des éclairs et des macarons réalisés artisanalement dans notre atelier de Nanterre, à une poignée de kilomètres de nos boutiques parisiennes. Ses pâtissiers savent jongler avec la matière, mariant non pas une couverture, mais plusieurs chocolats dans un même dessert, un savoir-faire précis en hommage aux fondamentaux de la chocolaterie qui redessine un art de la ganache sans cesse renouvelé.

Son chocolat préféré ? Le Guayaquil

Emmanuel Floux, responsable de poste, 22 ans de maison

Emmanuel est en charge des produits divers et des tablettes de la Maison. En plus de nos bonbons de chocolats, tablettes, friandises et autres fruits enrobés sont produits continuellement en chocolaterie. Ici la gourmandise l’emporte. C’est avec son équipe qu’il réalise chaque jour ces délices, aussi régressifs qu’addictifs, qui viennent compléter de gourmandise les iconiques coffrets de chocolat de la Maison.

Son chocolat préféré ? Le Bohème

Ronan Garcia, chef de projet R&D, 28 ans de maison

Ronan est en charge d’orchestrer la fabrication des nouveautés de la Maison. Chocolatier de formation, il coordonne le développement des recettes imaginées et mise au point par notre chef, Nicolas Cloiseau en leur donnant vie à plus grande échelle. Parfait interprète, il maitrise toutes les techniques, les textures et les saveurs, des plus simples aux plus complexes. Rigueur et régularité sont ses maîtres mots.

Son chocolat préféré ? Le Quito

Laurent Durand, responsable atelier chocolaterie, 12 ans de maison

Laurent est responsable de la chocolaterie. Tel un chef d’orchestre, il supervise la production 100% artisanale de ses chocolatiers et s’assure du bon fonctionnement de toutes les étapes de fabrication. C’est à lui que revient toute l’organisation en amont de la production. Ses maîtres mots sont le sens des priorités, l’esprit d’équipe et le savoir-faire qu’il a, à cœur, de transmettre à chacun.

Son chocolat préféré ? Le bâtonnet gourmandise à la noix de coco

Sébastien Gallois, responsable produits divers, 20 ans de maison

Chez Maison, Sébastien est en charge des produits divers, « divers » que l’on pourrait traduire par douceurs particulièrement addictives et régressives. Avec son équipe il réalise quotidiennement les gourmandises, fruits enrobés et autres friandises chocolatées. Des délices qui nécessitent rigueur, respect et un savoir-faire qu’il transmet avec soin aux chocolatiers qui l’entourent.

Son chocolat préféré ? Le Quito

Nicolas Trombetta, responsable enrobage, 29 ans de maison

Nicolas est en charge de l’enrobage. Son équipe et lui assurent l’une des dernières étapes de fabrication des bonbons de chocolats qu’ils signent manuellement d’un décor individuel. C’est ici que les intérieurs de chocolat et praliné sont enrobés d’une fine couche de chocolat noir ou lait appelée « couverture ». ils sont ensuite décorés, un à un, à la main, à l’aide d’une fourchette ou d’un cornet. Ils apportent la touche finale de l’artisanat propre à la maison.

Son chocolat préféré ? Le Bohème

Mikael Collet, responsable décor, 16 ans de maison

Mikael est en charge de l’atelier décor. C’est un véritable travail d’orfèvre qui opère à ce poste, accompagné de son équipe, il interprète et réalise toutes les pièces artistiques des collections imaginées par Nicolas Cloiseau. Percer, perforer, ajourer, denteler le chocolat dans ses plus fines expressions. Au décor la plasticité du chocolat se prête à toutes les facéties. Comme un geste haute-couture, toutes les réalisations nécessitent plusieurs heures voire semaines de travail pour sculpter des pièces au décor si éphémère.

Son chocolat préféré ? Le Bohème

Alex Bodereau, responsable atelier pâtisserie, 24 ans de maison

Alex est en charge de l’atelier pâtisserie. Il coordonne toute l’équipe qui réalise quotidiennement l’ensemble des pâtisseries vendues dans nos boutiques. Justesse et précision sont ses maîtres mots dans l’atelier. Les entremets, les éclairs, les macarons mais également les bûches de Noël n’ont pas de secret pour lui. Il détient un savoir-faire pâtissier qui rend hommage aux fondamentaux de la chocolaterie et redessine un art de la ganache sans cesse renouvelé.

Son chocolat préféré ? Les ganaches fruitées : Maracuja, Salvador, Andalousie

Alexis Daguet, adjoint création chocolat, 13 ans de maison

Chocolatier au sein de l’atelier création, Alexis est le second bras droit de Nicolas Cloiseau, ils travaillent ensemble au chocolat de demain. Quotidiennement et inlassablement, ils créent et réalisent de nouvelles associations toujours plus détonantes. Guidé par l’extrême rigueur de son chef Meilleur Ouvrier de France, il est en charge du développement des nouveaux bonbons de chocolat et des pièces artistiques thématiques.

Son chocolat préféré ? Le Guayaquil

Clément Louis-Joseph, adjoint création pâtisserie, 11 ans de maison

Aux côtés de Nicolas Cloiseau au sein de l’atelier création, Clément, bras droit pâtissier du Chef, est en charge des pâtisseries de demain. Ayant le chocolat comme point de départ, ensemble, ils imaginent de nouvelles recettes, travaillent et retravaillent tous les éphémères, les éclairs, les macarons mais également la bûche de Noël et la galette. L’apparente simplicité de sa pâtisserie recèle un trésor de savoir-faire qui rend hommage à la chocolaterie.

Son chocolat préféré ? Le bâtonnet gourmandise à la noix de coco

Alexandre Duvert, Responsable de poste adjoint, 13 ans de maison

Alexandre est responsable de poste adjoint. Il se définit comme le « couteau suisse » de la chocolaterie. Les intérieurs, le détaillage, l’enrobage, il connait tous les secrets de fabrication et sait apporter son soutien où il faut, quand il faut. De poste en poste, il transmet sa passion, sa technique, sa maitrise des gestes et ses multiples savoir-faire.

Son chocolat préféré ? Guayaquil

Savoir-faire d'exception

La Maison cultive la place à part du chocolat dans la gastronomie et dans la vie des gens, de déclencheur de sensations de bonheur et d’émotions inoubliables.  Elle possède un regard singulier, un savoir-faire hors-norme de magicien. Le chocolat déjoue toutes les limites entre ses mains expertes. Au détour de pièces uniques des heures festives de Noël et de Pâques, Nicolas Cloiseau offre à tous les amateurs de découvrir un art à part. Dans ce geste sur-mesure, il consacre le savoir-faire, le talent et la précision de la main. Ces pièces d’exception sont confiées à une équipe dédiée d’orfèvres chocolatiers qui sculptent plusieurs jours durant, la perfection du détail du chocolat dans ses plus fines expressions.

Dates clés

19

77

ROBERT LINXE CREE LA MAISON DU CHOCOLAT

Lors de son entrée remarquée au « Faubourg » Robert Linxe concrétise son rêve en donnant vie à sa vision du chocolat et impose un nouvel état d’esprit, le sien. A 48 ans, il créé La Maison du Chocolat et ouvre le 26 octobre 1977 la première boutique entièrement dédiée au chocolat à Paris, 225, rue du Faubourg Saint-Honoré, en lieu et place des Caves Cosette, juste en face de la Salle Pleyel. Ce visionnaire révolutionne l’univers feutré du chocolat dans un art de la ganache devenu culte. Il inspirera dès lors toute une génération de chocolatiers après lui.

Dates clés

19

90

LA MAISON DU CHOCOLAT S’ENVOLE AILLEURS

Aux prémices de son aventure internationale, c’est à New York que Robert Linxe fait ses premiers pas. Chaque ouverture de pays sera suivie d’expériences culturelles décisives pour la renommée du chocolat. Tokyo, Londres, Hong Kong accueilleront des boutiques sur leurs adresses les plus prestigieuses. Robert Linxe n’aura de cesse d’exprimer son savoir-faire à l’étranger. 1er de tous, il parcourra le monde pour initier tout un chacun aux subtilités d’une ganache ou d’un praliné. Tous ceux qui se sont laissé initier s’en souviennent avec émotion.

Dates clés

19

94

LA MAISON DEFILE AU 1ER SALON DU CHOCOLAT

Première édition du Salon du Chocolat à Paris. Robert Linxe soutien fervent de la 1ère heure et chocolatier « mentor » des fondateurs, réalise sa première robe en chocolat en association avec le couturier Jean-Louis Scherrer. Pour saluer cette incroyable amitié, en 2011, le Salon et la profession tout entière choisissent de lui rendre hommage donnant la parole à ses pairs et adressant chacun, un mot personnel, une anecdote, un remerciement saluant le génie de l'homme, du professionnel et sa vision d’un chocolat brillamment réinventé.

Dates clés

20

00

LA MAISON ENTRE AU COMITE COLBERT

La Maison intègre le Comité Colbert et entre ainsi dans le cercle des 84 maisons de luxe qui œuvrent, exportent et font rayonner ensemble l’art de vivre Français, autour des savoir-faire et de la création. Elle affirmera dès lors son exception à travers le monde à l’instar de la haute couture, la joaillerie, la parfumerie, les vins/spiritueux des plus grandes maisons, fleurons du patrimoine et du savoir-faire Français.

« Chocolatier, c’est un métier d’artisan. Tous les chocolats sont faits main, mais en réalité, on les fabrique avec le cœur ! » Robert Linxe

Dates clés

20

07

LA MAISON FETE 30 ANS DE SUCCES

Joyeux Anniversaire ! Alors qu’il fête les 30 ans de sa Maison, lors d’une magnifique soirée Salle Pleyel, Robert Linxe est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur eu égard à l’ensemble de son œuvre. Nicolas Cloiseau obtient la même année, le titre rare de Meilleur Ouvrier de France Chocolatier (MOF). Il élargit le cercle précieux des artisans esthètes dont les affirmations créent les tendances. Repousser sans cesse les limites, travailler l’intelligence de l’œil, la précision de la main, sa gageure consiste en l’art de nuancer le chocolat d'une émotion unique.

Dates clés

20

12

NICOLAS CLOISEAU, CHEF CREATEUR

S’aventurer hors des sentiers battus, créer et ne pas reproduire, faire preuve de fantaisie et s’affranchir des modes. Nicolas Cloiseau, est l’interprète talentueux de la Maison dont il connaît les moindres secrets. Embauché en 1996 par Robert Linxe, il n’en est jamais ressorti. Ses libertés signent l’esprit de toutes les créations depuis 2012, en tant que Chef Créateur. Amour, art et technicité, c’est ainsi qu’il qualifie sa relation au chocolat. Une matière comme nulle autre qu’il convoque d’un geste tant leurs destins sont intimement liés.

Dates clés

20

18

BIEN-ETRE LE CHOCOLAT DE DEMAIN

« Et si on arrêtait de faire le chocolat comme on l’a toujours fait… »  Nicolas Cloiseau ouvre le chocolat aux défis de la naturalité. Exit la crème, le beurre. Ses ganaches de la nouvelle collection « Bien Être » donnent à comprendre une nouvelle évidence. Dans la lignée de sa collection de chocolats aux légumes, baptisée Esprit Salé en 2015, de la collection Envol, sans crème où l’air devient ingrédient et aux prémices de ses réflexions Vegan en 2020, Nicolas Cloiseau redessine le goût des possibles du chocolat de demain et emmène la création toujours plus loin.

Dates clés

20

19

CHEFS EN RESIDENCE

La Maison du Chocolat crée « Chef en Résidence », un espace ouvert à la cocréation qui invite des confrères illustres et inattendus en vue d’emmener la création où on ne l’attend pas.  Chaque invité résident apporte son ADN personnel qu’il teinte d’une couleur chocolat inédite, conçue avec Nicolas Cloiseau. Ensemble les chefs imaginent un monde créatif à réinventer. Les produits cosignés exclusifs et éphémères sont mis en vente dans les 2 Maisons. Pierre Hermé invité 2020, signe 2 pâtisseries Vegan pour l’occasion, il succède à D. Wesmael, MOF Glacier invité 2019.